Petit voilier, grand bonhomme

C’est l’histoire d’un petit homme qui aime l’immense. Il s’appelle Yann Quenet. Il a 50 ans.

Normalement, il vit à Saint-Brieuc et il construit des bateaux. Mais parce que le petit homme rêve grand, il aime les petits bateaux car il sait que « petit bateau, petites emmerdes ». Et il aime encore plus les tout petits bateaux car moins c’est cher à construire, plus tôt on peut partir. Comme Yann Quenet rêvait de tour du monde à la voile, il s’est construit le bateau qu’il lui fallait : Baluchon, 4 mètres de long. 4 mètres pour affronter le large et trois océans. 4 mètres pour l’emmener au bout de son rêve. 

Avec son Baluchon de 4 mètres de long, Yann Quenet a traversé l’Atlantique, s’est glissé entre les cargos pour passer le canal de Panama en quasi-pirate, puis a rejoint Tahiti. Après la Polynésie, la Nouvelle-Calédonie. Tout ça sur 4 mètres de Baluchon, insubmersible et tout simple. Alors d’accord, le bateau fait souvent bouchon sur les vagues. D’acord, il n’est pas toujours confortable : à l’intérieur, Yann n’a que l’espace pour se coucher ou s’asseoir, calé entre les bidons d’eau et les réserves de nourriture. Pour être debout, il doit ouvrir un capot qui lui permet, en plus, de regarder dehors. Mais il est arrivé en Nouvelle-Calédonie et raconte le plaisir des rencontres à terre comme des navigations au large. Bientôt, il va devoir prendre la mer pour rejoindre la Réunion. Mais en période de pandémie toutes les distances s’allongent à cause des pays interdits à l’escale. Alors Baluchon va devoir couvrir 7 000 mllles d’une traite. 13 000 kilomètres sans escale pour un petit bateau de 4 mètres de long avec une seule voile, et un grand petit bonhomme à la barre. 

On ne sait pas vraiment qui de Platon ou d’Aristote a dit qu’il y avait trois sortes d’hommes : ceux qui vivent, ceux qui meurent, et ceux qui vont en mer. Quel que soit l’auteur, il avait raison.

Suivez les aventures de Yann Quenet ici: https://www.facebook.com/yann.quenet.5

Si voulez lui donner un coup de main: https://www.papayoux.com/fr/cagnotte/un-petit-coup-de-pouce-pour-baluchon-et-yann-quenet

Ce texte a d’abord été envoyé à tous les abonnés de la Photo de mer de Nautilus. Abonnez-vous gratuitement ici: https://nautilus-editions.com/la-photo-de-mer-de-la-semaine/

La photo est extraite d’une vidéo de Diane Jüllich (voir sa page Facebook ici: https://www.facebook.com/diane.jullich) et la vidéo ici: https://www.youtube.com/watch?v=CT6xl94FVow

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram
Lorem pulvinar justo leo consectetur vulputate, porta. ut ut