Nautilus n°4, la mer vue du ciel

5,90

Pour ce numéro, Nautilus a travaillé avec de nombreux scientifiques, dont les océanographes du Centre National d’Etudes Spatiales, le CNES, à Toulouse, mais aussi ceux de l’IFREMER, du CNRS et du club des Argonautes. Car c’est du ciel que l’on peut aussi étudier la mer de près. De l’espace que l’on peut mesurer la hauteur des vagues ou même suivre les requins comme les fous de Bassan. Le ciel nous révèle la mer. Et Nautilus le raconte ici.

Ce numéro vous invite aussi à découvrir le Canada maritime sur les traces de Jacques Cartier, à embarquer à bord des navires du balisage de nos côtes, et à rencontrer François Sarano, plongeur et biologiste marin d’exception.

 

Nautilus étant membre de « 1% For The Planet-France «  (et qui plus est le premier adhérent français à la structure, en 2005), 1% de votre achat viendra aider une association de protection de l’environnement. Cela paraît peu 1% de ce seul achat, mais à la fin de l’année, achat après achat, cela fait une somme qui aide grandement les associations.

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Pour ce numéro, Nautilus a travaillé avec de nombreux scientifiques, dont les océanographes du Centre National d’Etudes Spatiales, le CNES, à Toulouse, mais aussi ceux de l’IFREMER, du CNRS et du club des Argonautes. Car c’est du ciel que l’on peut aussi étudier la mer de près. De l’espace que l’on peut mesurer la hauteur des vagues ou même suivre les requins comme les fous de Bassan. Le ciel nous révèle la mer. Et Nautilus le raconte ici.

Ce numéro vous invite aussi à découvrir le Canada maritime sur les traces de Jacques Cartier, à embarquer à bord des navires du balisage de nos côtes, et à rencontrer François Sarano, plongeur et biologiste marin d’exception.

 

Nautilus étant membre de « 1% For The Planet-France «  (et qui plus est le premier adhérent français à la structure, en 2005), 1% de votre achat viendra aider une association de protection de l’environnement. Cela paraît peu 1% de ce seul achat, mais à la fin de l’année, achat après achat, cela fait une somme qui aide grandement les associations.

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram
ut Aenean ut suscipit ut id pulvinar quis, fringilla